Reportage JMJ

La minute JMJ

Merci Ambroise pour ces reportages !! Quand on vous dit que les jeunes cathos en Eure & Loir sont à la pointe de l’organisation des JMJ…

Reportage JMJ : Découvrez Cracovie version JMJ en avant-première !

Pierre-Mathis s’est engagé cette année auprès de la pastorale des jeunes du diocèse pour participer à la préparation des JMJ. Ambroise fait une année d’études à Cracovie. Ils sont tous deux du diocèse, ont fait leur lycée ensemble,  et se préparent à leurs premières JMJ qui réunira les jeunes du monde entier autour du Pape à Cracovie.

Leurs retrouvailles en Pologne a été l’occasion pour eux de nous concocter une petite vidéo réjouissante pour vous présenter les lieux clef des JMJ cet été.

Un grand merci à eux, et à tous, bons préparatifs pour ce pèlerinage qui s’annonce plus que bien !

x

Les JMJ ?!?!! Je ne me suis pas encore inscrit(e) !

Là, il est plus que temps de t’y inscrire. Pour cela, rends-toi sur le site des JMJ du diocèse.

J’y suis inscrit(e), mais comment financer le pélé ?

Un article du site diocésain des JMJ;

600€ pour partir aux JMJ, ça peut être difficile à trouver pour beaucoup d’entre nous, et même si on dit toujours que le prix ne doit pas être un obstacle, on sait bien que, dans la
réalité, ce n’est pas si facile. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour vous faire financer une partie de cette
somme ! Voici quelques propositions, testées et approuvées par des années d’expérience de JMJ…

La sortie des messes

Vous êtes des jeunes cathos, vous allez à la messe tous les dimanches ou de temps en temps ou même plutôt rarement ? Profitez-en ! Vous avez là plein de gens prêts à vous
encourager ! Plutôt que de faire juste une quête, on a plein d’idées qui marchent du  tonnerre :
IMG_1916– Les bougies et les écocups du diocèse : vous pouvez venir les chercher à la maison diocésaine à La Visitation à Chartres et les revendre. Le prix est fixe (ce qui n’empêche pas les gens de vous donner plus s’ils en ont envie !) : 1€ l’écocup, 2€ les veilleuses, 5€ les cierges. L’argent récolté sera à renvoyer à l’organisation diocésaine des JMJ afin de diminuer collectivement le coût mais aussi de créer une caisse de solidarité pour les jeunes les plus en difficulté.

12631539_1000258736712124_6668159290130498344_n

– Les crêpes et les gâteaux : à vous de jouer ! L’expérience montre qu’il vaut mieux ne pas imposer de prix, les gens donnent ce qu’ils veulent, prennent ce qu’ils veulent et on est gagnant au final. Ce qui se vend le mieux : les gâteaux au chocolat et les crêpes (nature, sucrées ou au Nutella), suivis par les tartes aux pommes et autres grands classiques. Les cupcakes originaux à la carotte ou aux fraises Tagada nous restent souvent sur les bras ! Pensez à faire des choses facilement transportables et découpables, et à emmener des stocks de papier d’alu pour que les gens les emportent. Tout l’argent gagné est pour vous, vous n’avez rien à envoyer au diocèse. A vous de vous organiser en paroisse ou en mouvement pour déposer l’argent sur un compte et le répartir à la fin de l’année ou pour le distribuer aussitôt entre les participants (en n’oubliant personne !). Vous pouvez espérer gagner plusieurs centaines d’euros à la sortie d’une messe où il y a un peu de monde. Tournez sur toutes les églises de la paroisse pour éviter de retomber plusieurs fois sur les mêmes personnes. Prévenez votre curé à l’avance et faites une annonce à la fin de la messe de la semaine précédente. S’il vous reste du stock après la messe de 11h, n’oubliez pas qu’il y a des messes le dimanche soir !

Les parrainages

Des personnes de votre entourage sont peut-être prêtes à vous aider, mais voudraient faire un don défiscalisé : c’est possible, à condition que ce don ne soit pas nominatif. Il servira à aider l’ensemble des jeunes du diocèse. Des tracts de parrainage JMJ sont disponibles à La Visitation et dans vos paroisses, n’hésitez pas à les demander.

Les autres initiatives qui fonctionnent

Voici encore quelques idées qui demandent un peu d’organisation mais qui marchent bien :

– La livraison des croissants le dimanche matin : mettez-vous en contact avec votre boulangerie favorite, prenez les commandes des voisins, des amis, des paroissiens, et faites-vous livreurs ! Vous prenez une petite commission, soit imposée, soit laissée libre.

– Le buis pour les Rameaux : si le créneau n’est pas encore pris dans votre paroisse, sautez dessus ! Allez ramasser du buis (on a des adresses à vous
donner si vous voulez) et vendez-le à l’entrée de l’église le jour de la messe des Rameaux. Laissez le prix libre.

– Faites appel à votre réseau, à votre créativité, n’hésitez pas à innover et à nous faire remonter ce qui marche ! Pour éviter les déconvenues, n’investissez pas trop d’argent dans une opération, faites simple, travaillez en équipe, appuyez-vous les uns sur les autres et sur votre curé.

Bonne chance !

Partagez :