Abus sexuels en Eure-et-Loir : Message de Mgr Philippe Christory du 25 mai 2022

Message de Mgr Philippe Christory sur un drame en Eure & Loir (25 mai 22)

Chers amis et diocésains,

Ce matin, le journal s’est fait l’écho d’une information insupportable : un père de famille chartrain, membre de la communauté catholique, a été mis en examen pour des soupçons d’agressions sexuelles sur six mineurs.

C’est insupportable pour les jeunes victimes qui ont subi les actes de cet homme, et qui pourtant ont eu le courage de témoigner. Mes prières vont prioritairement pour ces victimes et leurs familles blessées.

C’est insupportable pour notre Église qui découvre en son sein des personnes malades et malfaisantes qui détruisent des enfants au lieu d’être témoin du respect dû à toute personne, enfants comme adultes.

Aujourd’hui à Chartres, des parents se posent des questions au sujet de ceux qui ont été proches de leurs enfants, en camp, en retraite, chez les scouts. Peut-on comprendre l’angoisse qu’ils ressentent ? Ces lieux de vie et de croissance doivent être des espaces sûrs où l’enfant comme l’adulte savent que les règles sont claires et les protègent.  

Je partage pleinement cette angoisse et m’associe à la peine des victimes. Je condamne fermement le comportement de cet homme et toute action de pédophilie qui doit être combattue dans l’Église et dans la société toute entière. C’est maintenant à la justice de prendre les décisions. 

Concernant tout fait de harcèlement ou d’abus lié à l’activité de l’Église, je travaille main dans la main avec le procureur de la République, avec qui j’ai signé un protocole de signalement des infractions sexuelles, pour que les affaires soient prises en mains rapidement et efficacement. 

Je rappelle que la cellule d’écoute du diocèse est là pour entendre ceux qui ont des témoignages à apporter :

– par message électronique à l’adresse suivante : cellule.ecoute@diocesechartres.fr
– par téléphone (la personne est invitée à laisser un message sur répondeur) au n° : 02 37 21 53 59

Toutes mes prières vont vers les victimes et leurs familles, à qui je garde ma porte ouverte pour en parler s’ils le souhaitent.

Mgr Philippe Christory

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez : 
d926e81d0bff2339dbb986e8b5892646^^^^^^^^^^^