attentats Paris : la nation blessée

KTO_juin_2015

Notre pays vient d’être touché par des actes volontaires d’hommes habités d’une violence barbare,folle et aveugle. Comment ne pas d’abord faire silence et penser et prier en premier pour les victimes décédées et blessées, pour leurs familles et leurs proches.

En ces membres, c’est le corps entier de la nation qui est blessé. Prions pour tous ceux qui depuis des heures viennent au secours des blessés, prions pour tous ceux dont les forces sont mobilisées pour le maintien de l’ordre et de la sécurité. Prions pour ceux qui nous gouvernent et pour notre pays afin qu’au cœur de l’épreuve nous gardions ensemble avec maitrise et assurance le chemin de l’unité, de la justice et de la paix plus fortes que la folie destructrice.

En ces jours de deuil national décrété par Monsieur le président de la République, j’invite à faire sonner le glas à la fin de la messe samedi soir ou de dimanche, là où cela sera possible.

Dans les jours qui viennent j’inviterai à un temps de rassemblement, de recueillement et de prière, à la cathédrale, pour toutes les victimes de ce drame.

Chartres, le 14 novembre 2015

✚ Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Partagez :