Aux victimes d’abus

À vous, victime d’un abus, j’écris

Le carême est le temps de la conversion, du retour vers Dieu, du chemin avec Jésus-Christ qui donne sa Vie pour nous, qui vient, par sa mort et sa résurrection, nous délivrer du péché. Il est venu offrir la Vie en abondance (Jean 10,10). Parole magnifique, et pourtant peut-être inaudible si votre propre vie est marquée des conséquences graves d’un abus sexuel et que la joie semble l’avoir désertée.

En ces jours, dans ma prière, je vous porte tout particulièrement et je vous présente devant Dieu, notre Père miséricordieux. Personne ne peut connaître réellement vos souffrances. Mais il peut nous être donné de comprendre, et assurément de vous aimer et de vous accompagner de manière particulière. Certaines victimes ont courageusement témoigné à Lourdes auprès de nous, évêques, et nous ont livré leur histoire, atteinte par des actes qui blessèrent profondément leur enfance. Nous avons pu mesurer la profondeur de leur souffrance.

J’aimerais vous redire que je me tiens disponible pour accueillir et recevoir celui ou celle qui désirerait me parler. Que votre évêque est là pour vous. Pour vous écouter. Pour que vous puissiez, en tout confiance et confidentialité, dire l’indicible parfois. Des laïcs formés à l’écoute sont aussi à la disposition de quiconque désirerait être reçu.

Au nom de l’Église, alors qu’en ce carême nous nous préparons à célébrer la mort et la résurrection du Christ, comme j’aimerais que la vie de toutes les victimes retrouve la voie du bonheur. Je ne sais que trop qu’il ne suffit pas de le vouloir. Qu’il faut aussi accepter que le temps de la reconstruction soit parfois long. Qu’il faut aussi agir. Au nom de l’Église, je vous demande pardon pour ces agressions dues à certains clercs. Avec les évêques de France, nous nous engageons fermement à faire tout ce qui est possible pour que de tels faits ne puissent se reproduire. Vous pouvez nous aider : votre parole est essentielle et doit être entendue. Votre prière nous est précieuse. Si vous le pouvez, priez pour nous. Que l’Esprit de Vérité nous éclaire et nous guide.

Je vous en remercie et je demande du fond du cœur au Seigneur de vous bénir.

Que la paix de Jésus rejoigne votre cœur et vous fasse aimer la vie. 

Mgr Philippe Christory,

Évêché – 1 rue Saint Eman 28000 Chartres

Maison diocésaine 22 avenue d’Aligre 28000 Chartres

Tél : 02 37 21 19 92 / 07 85 60 80 32

Partagez : 
426061d090620fc005844c100dea3711VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVV