Le carême : faire oeuvre de miséricorde

Édito pour l’entrée en carême 2016  : le carême et les œuvres de miséricorde.

Le Carême, ce n’est pas un temps de repli sur soi. Le Carême, et tout particulièrement en ce Jubilé, nous invite à entrer dans des œuvres de miséricorde : soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.

La miséricorde, c’est reconnaître que nous avons un cœur, et que nous sommes touchés par les misères qui nous entourent : pauvreté économique, relationnelle, spirituelle, …Vivre le carême, faire des actes de miséricorde, c’est être capable de se demander la part que moi, à mon niveau, je peux prendre pour soulager ces pauvretés. Et c’est agir en ce sens. Pas la peine d’aller chercher bien loin: ouvrons le regard sur notre entourage.

Les œuvres de miséricorde corporelle :

Donner à manger à ceux qui ont faim / Donner à boire à ceux qui ont soif / Vêtir ceux qui sont nus / Abriter les étrangers / Visiter les infirmes / Ensevelir les morts.

Les œuvres de miséricorde spirituelle :

Conseiller ceux qui en ont besoin / Instruire les ignorants / Exhorter les pêcheurs / Consoler les affligés / Pardonner les offenses / Supporter patiemment les personnes ennuyeuses /Prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

oeuvres de miséricorde corporelles et spirituelles

oeuvres de miséricorde corporelles et spirituelles

 

 

 

 

✚ Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Partagez :