Célébrer les scrutins

Célébrer les scrutins, quand, comment ?

Il s’agit d’inviter les catéchumènes à se laisser « scruter », se laisser regarder par Dieu : “Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais…” Psaume 138

Ces rites trouvent leur place dans le temps du catéchuménat appelé temps de purification et d’illumination : pendant la retraite baptismale du Carême qui précède la Veillée pascale où les catéchumènes recevront les sacrements de l’initiation chrétienne. Ils complètent leur préparation spirituelle.

Scruter signifie discerner

Les scrutins, que l’on célèbre solennellement le dimanche, contribuent à ce double but : mettre à nu dans le cœur des catéchumènes tout ce qu’il y a de faible, de malade et de mauvais pour le guérir, et tout ce qu’il y a de bon, de valable et de saint, pour l’affermir. Les scrutins sont orientés vers la libération du péché et du Tentateur, et ils donnent aux futurs baptisés la force du Christ, qui est pour eux le Chemin, la Vérité et la Vie. Cf. Rituel de l’initiation Chrétienne des adultes 1996, p.99

Quand ?

Ils sont célébrés au cours de l’assemblée dominicale des 3ème, 4ème et 5ème dimanches de Carême. Les scrutins permettent aux catéchumènes de découvrir peu à peu le mystère du péché personnel et du monde entier, et le désir du salut.

  • Le 3e dimanche du Carême, on lit l’évangile de la Samaritaine qui présente le Christ Sauveur, eau vive.
  • Le 4e dimanche, c’est l’évangile de l’aveugle-né où les catéchumènes rencontrent le Christ Lumière du monde.
  • Le 5e dimanche, on lit l’évangile de la résurrection de Lazare : le Christ est la Résurrection et la Vie.

Si les fidèles trouvent parfois lourde cette répétition des scrutins, les catéchumènes, eux, sont profondément marqués par cette triple action liturgique. Tiré de «  Croissance de l’Église n°89 »

Comment ?

  • Homélie
    Sur l’un des Évangiles ci-dessus.
  • Prière silencieuse
    Faire avancer les catéchumènes avec leurs parrains et marraines dans le Chœur.
    Appeler les catéchumènes à prendre une attitude de pénitence : inclinés, ou à genoux.
  • Prière litanique
    Par un baptisé (e)
    Pendant les invocations, les parrains et marraines posent la main sur l’épaule droite de leur filleul.
  • Exorcisme
    Le célébrant commence la prière.
    Puis il pose la main en silence sur la tête de chaque catéchumène.
    Il termine la prière les mains étendues sur les catéchumènes.
  • Renvoi des catéchumènes
    Ou participation à l’Eucharistie (sans communion).

Autres articles

Partagez :