Débats des Etats généraux de la Bioéthique

Depuis le 18 janvier 2018, les débats des Etats généraux ont commencé.

Les Évêques de France appellent les catholiques à participer aux débats des États Généraux.

Leur objectif est simple : permettre à tout citoyen de s’éclairer sur les avancées scientifiques et techniques concernant la bioéthique, se forger un avis et l’exprimer.

Ces expressions devront ainsi éclairer les responsables politiques qui porteront la révision de la loi à la fin de l’année 2018. Si l’objectif est simple, les enjeux sont complexes et graves. C’est pourquoi, tous sont invités à participer à ces débats par le dialogue afin de rechercher les voies les plus justes.

L’Église catholique entend prendre sa place et répondre, elle aussi, à la question de fond que ces États généraux nous posent : quel monde voulons-nous pour demain ?

Lire le communiqué de presse en PDF : clic

Que dit l’Eglise ?

Tout en encourageant les progrès des sciences biomédicales qui ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques, l’Église nous invite à un discernement. Notre responsabilité se trouve ainsi engagée si nous voulons que ces progrès demeurent au service de la personne humaine dans le respect de sa dignité inaliénable, et tout particulièrement des plus vulnérables : l’enfant à naître, les parents touchés par l’infertilité, la personne malade ou porteuse d’un handicap… C’est donc à un enjeu d’humanité que nous sommes confrontés.

Comprendre les enjeux

En 2017, l’Assemblée plénière des évêques de France, réunie à Lourdes, a approuvé la mise en place d’un groupe de travail sous la responsabilité de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes en vue des États généraux de la bioéthique.

Avec Mgr Pierre d’Ornellas travailleront Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême, Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, Mgr Olivier de Germay, évêque d’Ajaccio, Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque de Limoges, Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude ainsi que des experts.

Ce groupe de travail proposera une organisation afin que les catholiques puissent débattre entre eux et que tous puissent être pris en compte et écoutés, sans jugement les uns sur les autres et dans un esprit évangélique. Il tâchera d’élaborer une parole réfléchie, argumentée et livrable en temps opportun à l’occasion des débats publics lors des Etats généraux de la bioéthique. Cela permettra aussi aux catholiques d’exercer pleinement leur mission de citoyen en participant au débat pour le bien de tous les français.

Dans notre diocèse

Le Comité diocésain de bioéthique propose 4 fiches synthétiques présentant des éléments de réflexions sur ce thème d’actualité :

  1. Fiche générale
  2. Fiche Fin de vie
  3. Fiche GPA
  4. Fiche PMA

Deux articles dans “Le Diocésain” n°15 du mois de février 2018 : clic

  • De quoi parle-t-on ? du Docteur François Coulomb 
  • Tant de questions à se poser de l’abbé Yannick Coat

Des émissions sur Radio Grand Ciel

“Les marches de la Foi” avec Isabelle Duriaud
  • L’invité de cette émission est Babette Ferrière, déléguée diocésaine de la pastorale de la santé. Elle fait un retour sur le séminaire de réflexion proposé par la conférence des évêques de France, le 28 janvier dernier. Conférence qui a eu lieu aux Bernardins, en vue de la révision des lois de Bioéthique. Ces lois de bioéthiques doivent être révisées tous les 7 ans au maximum. Elles le seront en 2018/2019. Ecoutez/téléchargez l’émission : clic

“Ouvrons le débat” 
  • Avec les membres de la commission de bioéthique du diocèse, le docteur Frédéric Duriez, le père Yannick Coat, Mmes Élisabeth Ferrière, Isabelle Duriaud et l’animatrice de l’émission Catherine Manne, bibliste. Ecoutez/téléchargez l’émission : clic
Partagez :