Le dynamisme de Pâques

Edito de Pâques  :

Laissons-nous entraîner dans le dynamisme de Pâques !

Pâques ! Christ est ressuscité ! La bonne nouvelle de Pâques retentit aussi dans nos vies. La mort n’a pas eu le dernier mot sur la vie de Jésus. La violences, l’injustice, le pêché des hommes n’ont pas eu le dernier mot. Quand nous allumons nos bougies à la flamme du cierge pascal, que disons-nous ? Que l’événement de Pâques met nos vies en lumière. Elle nous assure que nos vies ne sont pas simplement un grand vendredi et samedi saints où Dieu serait apparemment absent ou muet. La Bonne Nouvelle de Pâques, c’est que c’est la vie qui a le dernier mot.

Pâques n’est pas simplement ce qui arrive à Jésus,

c’est aussi ce qui nous arrive à nous-mêmes quand les portes de nos prisons, les portes de nos tombeaux se brisent sous l’élan de la miséricorde, du pardon, du triomphe de la vie sur la mort. Ces prisons, ces tombeaux que nous nous créons, que nous faisons pour les autres ou dans lesquels d’autres nous jettent, peuvent être brisés, nous pouvons libérer et être libérés en nous faisant dociles au dynamisme de la résurrection du Christ.

Bonne fête de Pâques !

✚ Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Partagez :