Edito Avril 2021

Allumer le feu de l’Esprit Saint et cesser de polluer !

Ce titre original m’est venu alors que je désire encourager chacun à invoquer le Saint Esprit pour être renouvelé par ses dons : la douceur, la bonté, la joie, l’amour, la confiance dans les autres et en soi, la paix. Chaque jour, nous nous préparons à cette aventure d’une vie enthousiaste même face à la pandémie. Heureusement, la vaccination avance et nous protège. A quand la fin du port du masque pour pouvoir se reconnaître, se saluer et se parler dans les rues ensoleillées de nos communes ?

Pourquoi cependant parler de pollution ? Je découvre comme vous que l’État confiera à des entreprises privées le travail de faire rouler cinq cents voitures qui contrôleront notre vitesse et généreront des PV automatiquement dès que votre pied aura pris le risque d’être un peu trop lourd sur la pédale. Ces voitures banalisées rouleront six heures par jour et selon un calcul simple, consommant six litres d’essence à l’heure, brûleront plus de 5.000 tonnes de carburant par an ce qui veut dire 11.000 tonnes de CO2 pour l’atmosphère (1 litre d’essence produit 2,28 kg de CO2). Aussi, ai-je pris sur moi d’écrire au ministre de l’intérieur, Monsieur Gérald Darmanin pour que soit imposée l’usage exclusif de voitures électriques. Serai-je entendu ?

Tous devons faire effort pour limiter la consommation des ressources naturelles, l’usage du plastique et du métal,  la consommation non nécessaire d’énergie fossile. L’État peut-il montrer l’exemple ?

Heureusement nous recevons la joie authentique par la présence aimante du Seigneur. En ces jours du temps pascal, partageons-la au sein de nos communautés locales.

La résurrection de Jésus-Christ nourrit l’espace de la vie et du travail des hommes et des femmes en Eure & Loir.

✚ Mgr Philippe Christory, évêque de Chartres

Partagez : 
28f6b257fcdab535bcbcdb912cf6ed87+++++++++++++++++++++++++++++