Entrons en démarche synodale

Une démarche synodale : septembre 2017/septembre 2018

“Pour nous aider à vivre en disciples-missionnaires et pour raviver l’élan des paroisses, mais aussi les différentes communautés chrétiennes locales, les communautés éducatives, les mouvements et associations, les divers groupes de partage qui constituent notre Église diocésaine, après avoir pris conseil et prié,

j’ai décidé de mettre en œuvre une démarche synodale pour notre diocèse en 2017-2018.

synode synodale écoute esprit saintDémarche synodale dans laquelle les prêtres, les diacres et les autres fidèles sont appelés à collaborer avec l’Évêque pour le bien de toute la communauté diocésaine[1]. J’ai constitué une équipe pilote[2] de cette démarche, elle est déjà au travail, je remercie chaleureusement ceux et celles qui s’y sont engagés. Il s’agit, comme nous y invite le Pape François, d’engager ensemble un travail de discernement et de conversion pastorale pour répondre, avec la joie de l’Evangile et le dynamisme de la foi, aux défis nouveaux qui se posent, et vivre une nouvelle étape dans la marche évangélisatrice et indiquer des voies pour la marche de notre Eglise diocésaine dans les prochaines années[3]. “

(lettre pastorale lue lors de la Messe Chrismale)

Il s’agit d’entrer ensemble dans un travail de discernement pour aider notre Église diocésaine, ses communautés et chacun de ses membres à répondre de manière renouvelée aux appels du Seigneur ressuscité, à être les témoins dont Il a besoin sur cette terre d’Eure & Loir.

Aussi, à l’écoute du Seigneur de nos vies, pour donner un sens chrétien aux engagements et aux activités de chacun, nous chercherons comment mieux soutenir la vie de foi des chrétiens, comment cultiver des espaces intérieurs et des espaces de rencontres pour un partage fraternel de notre foi.

Nous chercherons les initiatives missionnaires à encourager et les présences à privilégier dans les grands espaces ruraux et les agglomérations.

Nous chercherons avec les jeunes générations ce qu’elles suggèrent à notre Église, pour soutenir leur vie, pour rejoindre leurs générations.

Chemin faisant, nous n’oublierons pas la place des petits, des fragiles et des pauvres. Ils sont la pierre de touche de notre fidélité à l’Évangile.

Nous chercherons, nous discernerons ensemble, en équipes synodales, dans une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre, les uns à l’écoute des autres. Et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, pour découvrir ce qu’Il dit à notre Église diocésaine.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

✚ Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Partagez :