Irons-nous en famille à Noël ?

Irons-nous en famille à Noël ?

Déjà nombreux sont les français qui n’auront pas le train prévu pour être en repos avec leurs proches, comme cette famille nombreuse qui n’aura pas le train réservé et qui ne peut pas mettre tous ses enfants dans la voiture familiale.

Les grèves posent beaucoup de questions sur la situation sociale de notre pays. Certains peuvent faire grève et bloquer la France. D’autres n’ont jamais la possibilité d’arrêter leur travail car il en va du soin des personnes malades, de la sécurité face aux violences ou aux incendies, ou des besoins des animaux tels les éleveurs.

Quelle grève est juste si elle touche et affecte le travail des autres ?

C’est sûrement une belle occasion de prier pour que les décideurs politiques de tous bords et de tous partis aient une vraie sagesse pour gouverner la vie des autres afin d’anticiper ces difficultés par un projet social respectueux du bien-commun.

Cette situation peut cependant porter des fruits inattendus.

Ainsi voit-on des mouvements d’entraide se créer : on loge des amis, on se transporte ensemble en voiture, on s’invite entre voisins, bref des liens se tissent qui pourraient bien perdurer après le nouvel-an et donner plus de vie à la Vie.

Si les commerçants pâtiront de cette situation par moins de ventes, pourquoi ne pas vivre plus l’adage “moins de biens pour plus de liens” ? En effet Noël rassemble à la Crèche des pauvres, des bergers, des curieux et des mages. Tout un monde se retrouve autour de la Sainte Famille. Ô quelle joie de savoir qu’il existe ce couple, Joseph et Marie, qui accueillent tous ceux qui viennent vers eux et qui présentent leur enfant Jésus, qui sera le Sauveur du monde. A Bethléem, ils étaient pauvres mais tellement heureux autour de Jésus. 

Je vous souhaite de trouver beaucoup de raisons de se sourire mutuellement en ces jours. Mettons en pratique la règle merveilleuse de l’Écriture Sainte : “tout ce que vous aimeriez que les autres fassent pour vous, faites le pour eux” (Mt7,12). Car la joie est contagieuse et il en faut peu pour l’offrir à ceux qui attendent de nous un geste, une présence, en fait de l’amour.

✚ Mgr Philippe Christory, évêque de Chartres

Partagez : 
cf144d159e55dcec258da4b819068ca6```````