Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées, 25 juillet

Dimanche 25 juillet, célébrons la première Journée Mondiale des Grands-parents et des Personnes Âgées.

Il s’agit de « vivre l’Église en sortie », à l’image de Marie se rendant « en toute hâte » chez sa parente âgée, « pour lui témoigner son affection et l’aider concrètement », selon le récit évangélique de la Visitation.

Le thème choisi par le Saint-Père pour cette journée est “Je suis avec toi tous les jours” (cf. Mt 28,20) et vise à exprimer la proximité du Seigneur et de l’Église à l’égard de chaque personne âgée, surtout en cette période difficile de pandémie.

Nous sommes conscients que beaucoup ne pourront toujours pas participer à un quelconque rendez-vous public en raison des restrictions liées à la pandémie. Pour cette raison, la Journée sera l’occasion de vivre l’Église en sortie.

Concrètement, les petits-enfants sont invités à rendre visite à leurs grands-parents et à transmette le Message du Pape Francois à leurs grands-parents et les jeunes de nos paroisses et communautés ecclésiales partent à la recherche des personnes âgées seules dans leur quartier, « pour leur dire  : “Je suis avec toi tous les jours”. On peut écouter la vidéo, on peut prier avec la Priere préparée pour la Journée et on peut donner une fleur ou faire un petit cadeau.

C’est aussi une promesse de proximité et d’espérance que les jeunes et les personnes âgées peuvent se faire mutuellement. En effet, si les petits-fils et les jeunes sont appelés à être présents dans la vie des personnes âgées, les personnes âgées et les grands-parents eux aussi ont une mission d’évangélisation, d’annonce, de prière et de génération des jeunes à la foi.

Message d’Élisabeth Ferrière, déléguée à la pastorale santé du diocèse

« Les grands parents saupoudrent de la poussière d’étoiles… » de Alex HALEY (Ecrivain Américain 1921/1992)

Qu’ils soient encore pleins d’énergie et de jeunesse, très âgés ou malades, les grands-parents ont un rôle irremplaçable dans les familles, sans pour autant remplacer les parents.

Disponibles, ils offrent à leurs petits-enfants une présence et une écoute discrète et affectueuse.
Parce que l’expérience de la vie  faite des joies comme des blessures et des épreuves traversées a fait naître en eux une certaine sagesse, ils sont souvent des points de repères pour leurs petits-enfants.
Les grands-parents sont aussi un soutien précieux dans la transmission de l’histoire familiale, des valeurs morales et aussi…

Ce 25 juillet est plutôt une date de vacances, de repos…. Mais n’oublions pas ceux qui sont dans la solitude de leur maison, de leur chambre d’hôpital ou d’EHPAD. Cette journée sera « aussi décentralisée que possible » et « adaptée aux besoins pastoraux de chaque contexte ».

Les équipes de Service Évangélique des malades  peuvent se faire le relai dans leur paroisse, en lien avec le curé et les équipes liturgiques pour que cette journée prenne vie”.

Voici quelques propositions :

  • Une des messes du dimanche 25 juillet pourrait être consacrée à la célébration de cette journée avec les grands-parents et les personnes âgées de la paroisse. Pour encourager les personnes à assister à la messe, organiser le transport pour ceux qui ont des difficultés pour se déplacer.  Il est suggéré « un geste précieux de réconciliation pour chaque petite communauté » : « dédier un mémorial spécial aux personnes qui sont décédées à cause du coronavirus » : peut-être en lisant leurs noms et en allumant une bougie. Nous savons tous combien de personnes nous ont quittés sans qu’il soit même possible d’organiser des funérailles.
  • Dans les EHPAD, reprendre la célébration du 25 juillet pour les célébrations prévues autour de cette date : photocopier et distribuer la prière lors des visites dans les EHPAD.
  • Visiter les personnes âgées isolées à domicile et proposer de partager le texte du Pape François et/ou la prière.
  • Encourager les familles à visiter les personnes âgées en particulier les petits enfants à leurs grands parents..
  • Pensons à de petites signes tout simple d’une visite, d’un appel téléphonique, d’un petit mot pour leur dire et redire : je pense à toi et le Seigneur est avec toi « je suis avec toi tous les jours  (Mt 28,20). Offrir un bouquet de fleurs, partager des photos, échanger avec eux …

Outils à votre disposition

Partagez : 
becaaa451514bb0ef1f351e372241ddc$$$$$