La chandeleur fête la vie consacrée

La Chandeleur rappelle la présentation de Jésus au Temple, et fête la Vie consacrée.

Des chandelles pour fêter la vie consacrée

Évangile de Luc 2, 22- 32. Présentation de Jésus au Temple

Le 2 février, jour de la Présentation de Jésus au Temple, est dédié à la vie consacrée. On fête, 40 jours après Noël, Jésus consacré à Dieu, « Lumière du monde » venu « pour éclairer les nations ». Ce jour appelé fête de la lumière – ou fête de la chandeleur qui signifie « fête des chandelles », est l’occasion pour les chrétiens de bénir des cierges et d’organiser des processions. Dans les églises, on remplace donc les torches par des chandelles bénites dont la lueur est supposée éloigner le mal et rappelle que le Christ est la lumière du monde pour éclairer les Nations.

 

La Chandeleur est le nom populaire de la fête chrétienne qui commémore la Présentation de Jésus au Temple. La tradition juive voulait que le premier garçon né dans une famille soit présenté au Temple de Jérusalem, quarante jours après sa naissance et consacré à Dieu (Luc 2; 22-23). L’Évangile raconte que le vieillard Siméon prit l’Enfant dans ses bras et l’annonça comme « Lumière pour éclairer les nations » (Luc 2,29-32). De cette annonce est née la traditionnelle utilisation de la lumière des cierges pour cette fête. Ainsi la Chandeleur, qui signifie « fête des chandelles », est l’occasion pour les chrétiens de bénir des cierges et d’organiser des processions.

« Lumière pour éclairer les nations païennes » (Luc 2, 32), c’est par ce titre que Siméon accueille Jésus lors de la Présentation au Temple par Marie et Joseph, quarante jours après sa naissance.

La chandeleur, jour de la Présentation de Jésus au Temple, est dédié à la vie consacrée

Écoutons le témoignage de Sœur Marie Viviane qui nous raconte ce que signifie pour les consacrés l’importance de cette célébration.

 

Ce n’est que par l’émerveillement et la surprise que nous pouvons devenir «de joyeux messagers de propositions élevées, gardiens du bien et de la beauté qui resplendissent dans une vie fidèle à l’Évangile» (François, Evangelii gaudium, 168). Rendre à la vie consacrée tout son enchantement voici notre travail : joie contagieuse, forte attraction, douce fraîcheur et espoir stimulant. De par sa nature, l’enchantement éveille la grâce et la sympathie, l’imagination et la fantaisie, la force, l’enthousiasme et l’espérance.

Pour notre très grande joie, des femmes et des hommes de notre diocèse ont répondu à l’appel du Seigneur en entrant dans des communautés religieuses ou en devenant prêtres. A l’occasion de la fête de la Vie Consacrée, nous les invitons à s’unir à notre prière pour soutenir, encourager et accompagner les vocations dans notre diocèse. Renforçons les liens invisibles de la communion des Saints et confions notre Diocèse à l’Esprit Saint :

Viens, Esprit Créateur, par ta grâce multiforme, illumine, vivifie, sanctifie ton Église !

Unie dans la louange, elle te rend grâce pour le don de la Vie consacrée, répandu et confirmé dans la nouveauté des charismes au long des siècles. Guidés par ta lumière et enracinés dans le baptême, des hommes et des femmes, attentifs à tes signes dans l’histoire, ont enrichi l’Église, en vivant l’Évangile à la suite du Christ chaste et pauvre, obéissant, priant et missionnaire.

Viens, Esprit Saint, amour éternel du Père et du Fils !

Nous t’invoquons pour que tu gardes tous les consacrés dans la fidélité. Qu’ils vivent le primat de Dieu dans l’histoire des hommes, la communion et le service au milieu des nations, la sainteté de l’esprit des béatitudes !

Viens, Esprit Paraclet, soutien et consolation de ton peuple !

Inspire-leur la béatitude des pauvres pour cheminer sur la voie du Royaume. Donne-leur un cœur de consolation pour essuyer les larmes des plus petits. Enseigne-leur la puissance de la douceur pour que la Seigneurie du Christ rayonne en eux.

Allume en eux la prophétie évangélique pour ouvrir des sentiers de solidarité et rassasier les attentes de justice. Déverses-en leurs cœurs ta miséricorde pour qu’ils soient ministres de pardon et de tendresse. Revêts leur vie de ta paix pour qu’ils puissent raconter, aux carrefours du monde, la béatitude des enfants de Dieu. Fortifie leurs cœurs dans l’adversité et la tribulation, qu’ils se réjouissent dans l’espérance du Royaume à venir. Associe à la victoire de l’Agneau ceux qui, à cause du Christ et de l’Évangile, sont marqués du sceau du martyre. Que l’Église puisse reconnaître, en ces fils et filles, la pureté de l’Évangile et la joie de l’annonce qui sauve.  Marie, première disciple du Christ, Vierge faite Église, intercède pour nous.

Amen.   Pape François

Pour vivre cette fête voici des ressources et des propositions

Fête gourmande pour les uns, jour de processions autour de la lumière pour les autres, le 2 février, la Chandeleur est tout cela et bien plus !

Nous sommes tous invités à nous unir par notre présence ou notre prière à cette fête

Participons aux célébrations proposées dans nos paroisses, dans nos aumôneries, partageons cette invitation autour de nous via les réseaux sociaux, remercions nos prêtres et nos religieux pour leur vie donnée, offrons-leur une marque de notre gratitude !

Les cierges bénis de la Chandeleur

Diffusons cette lumière du Christ à notre entourage, en éclairant nos maisons, nos balcons, nos rebords de fenêtre

En allant offrir une veilleuse à notre voisin (l’occasion pour nous de prendre de ses nouvelles et pourquoi pas de lui rendre service.).

Les crêpes de la Chandeleur

Après les processions et les prières que nous vivrons ensemble dans nos églises ou dans nos maisons pourquoi ne pas partager les traditionnelles crêpes.  Cette gourmandise dorée rappelle par sa forme ronde le soleil et symbolise le Christ lumière pour éclairer les nations.

Retour en images de la fête de la vie consacrée à la Visitation en 2018

Partagez : 
23542dbf594c0d0b46db52da02324292GGGGGGGGG