Participer au grand débat national

14 janvier 2019

Débat national, l’Église doit-elle s’impliquer ?

 

christory débat gilets jaunesL’Église rassemble toutes les sensibilités politiques. Elle ne prend pas parti pour un parti mais elle recherche le bien commun pour tous, à commencer par les plus démunis. C’est le sens de ce qu’elle nomme « l’option préférentielle pour les pauvres ».

La foi chrétienne annonce un Dieu qui vient dans le monde, qui assume la condition de l’homme y compris dans sa fragilité. Depuis 2000 ans, les chrétiens sont impliqués pour l’homme : éducation, soutien des malades, accompagnement des mourants, entraide avec les pauvres, développement et lutte contre la faim, etc.

L’Église continue partout dans le monde sa lutte pour plus de justice et de partage.

Dans cet état d’esprit, j’engage les chrétiens à deux attitudes fondamentales et complémentaires : la première prier l’Esprit Saint pour qu’il nous inspire une vraie sagesse ; la seconde participer au dialogue de manière constructive et non violente, soit dans les mairies, soit en suscitant des rencontres dans les salles paroissiales.

+ Mgr Philippe Christory,

Participer au grand débat national

“Nous constatons que notre démocratie manque de lieux d’échange et de réflexion qui pourraient permettre l’émergence à une large échelle de suggestions positives élaborées ensemble” relevaient les évêques dans leur appel aux catholiques et aux citoyens en décembre dernier au départ de la crise des gilets jaunes.

grand débat nationalA l’occasion du grand débat national, nous sommes appelés à “susciter partout où ce sera possible des groupes d’échanges et de propositions en invitant très largement d’autres personnes, partageant ou non notre foi, qui peuvent être intéressées d’y participer et d’y apporter leurs idées.” (…) “L’Église catholique dispose d’un maillage de milliers de paroisses, réparties sur l’ensemble de notre territoire et riches de la présence de multiples mouvements, aumôneries et associations de fidèles (…) A ce moment de notre histoire, nous pouvons le montrer et apporter notre contribution pour aider notre société tout entière à surmonter la crise qu’elle traverse. Sans se substituer aux politiques, l’Église offre un espace pour faire grandir la fraternité” (Appel aux catholiques et aux citoyens, 11 décembre 2018)

Nous vous invitons à nourrir la réflexion dans vos communautés et à contribuer à cette réflexion nationale en organisant des temps de rencontre et d’échanges. Vous pouvez vous appuyer sur les 5 pistes de réflexion proposées par les évêques :

  • les causes de la situation ;
  • la meilleure participation des citoyens aux réflexions et préparations de décisions ;
  • les corps intermédiaires
  • le bien commun à chercher
  • l’espérance qui nous habite.

Disponible ici

Le grand débat national

Il aura lieu de janvier à mars. Sur la base de l’ensemble des remontées territoriales et de leur synthèse, des mesures concrètes seront annoncées en avril.

Il s’agit d’envisager des solutions pour l’avenir du pays sur des problématiques majeures. Le Gouvernement propose quatre thèmes de débats :

– la transition écologique

– la fiscalité et les dépenses publiques

– La démocratie et la citoyenneté

– L’organisation de l’État et des services publics

Comment ?

Chacun peut organiser un débat que ce soit à l’échelle du quartier, du village ou de la région. La Commission nationale du débat public enregistre et accompagne ces démarches, propose un kit pour la tenue des débats et des stands pour recueillir la parole citoyenne sur le terrain. En parallèle, d’autres manifestations seront également organisées au niveau régional ou national pour permettre au plus grand nombre de participer. Des débats se tiendront également en ligne, sur une plateforme numérique dédiée (ouverture le 15 janvier www.granddebat.fr) qui permettra de déposer des contributions. Enfin, des conférences de citoyens tirés au sort seront mises en place dans chaque région pour échanger sur les analyses et proposition issues des différents débats.

En savoir plus

ou un numéro vert (gratuit depuis la France métropolitaine, même depuis un mobile, ouverture du lundi au samedi de 9h-20h) : 0800 97 11 11

Partagez : 
b267174d995cbf3950d399e3d8955356TTTTTTT