Lecture conseillée : L’espérance est un risque à courir

L’espérance est un risque à courir : sur les traces des résistants chrétiens : 1939-1945

Jérôme Cordelier, journaliste pour Le Point, dresse les portraits de chrétiens de différentes confessions ayant vécu la Seconde Guerre mondiale

Jérôme Cordelier est parti à la rencontre de ces chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes qui résistèrent aux nazis et dont les rôles sont de nos jours minimisés.
On a souvent souligné les compromissions avec Pétain et le régime de Vichy des chefs des Églises, à raison, mais sans se souvenir que plusieurs d’entre eux furent aussi reconnus Justes pour avoir sauvé des juifs. On a oublié, surtout, que de nombreux prêtres, pasteurs, religieux, religieuses et une multitude de simples croyants furent parmi les premiers à se dresser contre l’occupant.

Certains ont agi sur le devant de l’Histoire – de Gaulle et Leclerc, au premier chef –, la plupart dans un secret absolu.

Ils ont construit discrètement des chaines de solidarité qui ont permis de sauver beaucoup de juifs en ces périodes de trouble.

De la Corrèze jusqu’à Yad Vashem à Jérusalem, cette enquête de terrain, très documentée et nourrie des confidences de survivants, met l’accent sur ces femmes et ces hommes qui se sont engagés, parfois sacrifiés, pour la liberté, leur patrie mais aussi avec la haute idée qu’ils se font de l’humanité. Au nom d’un idéal qui guidait leur vie, ils se sont battus pour que leurs contemporains vivent la leur. Ils n’ont pas toujours combattu au nom de leur foi, mais celle-ci les a pétris, a été constitutive de leur vision du monde et les a soutenus à travers les épreuves.

Amateur de l’histoire de Franz Stock, un chapitre de ce livre lui est consacré.

Ouvrage disponible à La Procure, 16 Rue du Cheval Blanc, 28000 Chartres, au tarif de 18€50.

 

>>> Pour en savoir plus, écoutez l’interview de Jérôme Cordelier avec le “Podcast by Tendance Ouest”

 

 

 

 

Partagez : 
efb772493c39b3735d762e2c3e3b4e73%%%%%%%%%%%%%%%%%