Léguer à l’Eglise catholique

Pourquoi faire un legs ?

Donner, à la fin de sa vie, c’est exercer sa liberté et sa maîtrise sur ses biens matériels, en s’offrant la possibilité de réserver une part au plus faible (association caritative) ou aux valeurs spirituelles et missionnaires (l’Église). C’est aussi une façon de continuer à faire du bien, comme nous l’avons fait tout au long de notre vie.

Pourquoi léguer à l’Église ?leg

Le choix est vaste quand on veut aider les plus démunis à travers des associations caritatives. Le legs à l’Église, lui, est d’une autre nature :

Il permet à l’Église de fonctionner, tout simplement.
Il est un témoignage de notre attachement, de notre appartenance à cette Église, et de notre souci de la soutenir. C’est une garantie pour l’avenir de notre Église et pour les générations qui nous suivent.
Il est, pour ceux qui nous entourent, une affirmation de notre foi, de nos convictions profondes, de nos choix et de nos priorités.

A noter : le legs à l’Église est exonéré de tout droit de succession

Que fait l’Église de ces dons ?

bebeCes dons permettent de financer la vie des paroisses et des prêtres, d’accompagner les jeunes et les adultes dans l’approfondissement de leur foi, de former les séminaristes, les prêtres de demain, et d’assurer l’entretien, la réparation et la construction des lieux de rassemblement : églises, locaux paroissiaux, équipements pour les jeunes, aumôneries, séminaires, maisons de retraite pour les prêtres âgés…

Ils sont donc essentiels pour la vie matérielle de l’Église et pour pouvoir développer de nouveaux projets.

Que léguer à l’Église ?

Tout type de bien (numéraire, compte titres, bien immobilier, meubles…)
Sous toute forme (legs universel, particulier, en nue propriété, assurance-vie…)

Comment faire un legs à l’Église ?

Il faut rédiger un testament et léguer à « l’Association diocésaine » de Chartres. Pour l’Eglise catholique, ce sont en effet les Associations diocésaines qui sont habilitées à recevoir les legs.

Pour tous renseignements :
Association Diocésaine, 24 avenue d’aligre CS 40184 28008Chartres
tél : 02 37 88 00 20

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous vous recontactons

 

Le mot de Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Nous sommes aujourd’hui des héritiers de ce que les générations précédentes nous ont légué. Mais nous, qu’allons-nous transmettre ?

“Je vous ai transmis ce que j’ai moi-même reçu” dit l’Apôtre st Paul, dans sa première lettre aux Corinthiens, en évoquant l’annonce de la mort et de la résurrection de Jésus le Christ ou le récit de la Cène. Nous-mêmes, essayons de transmettre aux nouvelles générations la foi qui nous fait vivre.

Nous fonctionnons toujours ainsi : pour la foi, pour la prière, pour le catéchisme, pour la charité mais aussi pour les églises, nos locaux paroissiaux et diocésains. S’il y a dans chaque village une église, si nous avons des locaux d’accueil, des salles de réunion, des habitations pour les prêtres, c’est parce que depuis des siècles dans notre diocèse des chrétiens bâtissent, des chrétiens transmettent, des chrétiens ont le souci de la mission de l’Église au-delà de leur génération, et du budget annuel de fonctionnement.

Parmi les différentes formes de générosité, certains choisissent de léguer tout ou partie de leur patrimoine à l’Eglise pour que les générations à venir reçoivent ce que nous avons nous-mêmes reçu, et le reçoivent entretenu, aménagé et embelli.

Pour cela, j’ai chargé un ancien notaire de vous donner les informations nécessaires sur les legs, donations, assurance-vie, et de répondre à vos questions légitimes?

je vous remercie de m’avoir lu et d’entendre cette possibilité d’aide à notre Église. Je vous assure de ma communion et de ma prière dans la foi, l’espérance et la charité qui vous font vivre.

+ Michel Pansard

évêque de Chartres.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez :