Mgr Christory aux maisons de retraite

Monseigneur Philippe Christory s’adresse aux personnes âgées et aux soignants

Chers amis résidant en Maisons de retraite,
Chers aidants et soignants de ces maisons,
Depuis deux mois, la vie a été bouleversée pour vous tous.
Tout d’abord, mes pensées vont pour vous qui êtes résidents des établissements. Souvent moins valides qu’auparavant, vos activités sont soutenues par les animations organisées. En temps normal, certains bénéficient de visites de proches, mais aussi de divers groupes et de notre aumônerie catholique. Depuis le confinement, cet accès a diminué et souvent a disparu. Vous êtes même contraints de demeurer dans votre chambre où vous prenez votre repas, avez quelques activités quand vos moyens le permettent. Cette solitude imposée par le danger d’un virus qui a tué beaucoup de nos aînés pèse aussi sur votre moral. Chacun doit alors trouver des ressources pour faire face, la lecture, la télévision, des jeux ou des mots-croisés, etc. Beaucoup d’entre vous sont baptisés. La foi au Christ vivant vous soutient je l’espère, et la présence de Dieu apporte de l’Espérance quand les forces morales ne sont pas au rendez-vous.
Nous avons aussi la présence des saints et surtout de Notre-Dame, la Vierge Marie que nous aimons prier avec le chapelet. Bientôt, ce sera le mois de mai, le mois de Marie, et je vous encourage à la prier pour vous, les résidents et les soignants qui vous entourent. Avec Marie, vous recevrez la paix car elle nous conduit à Jésus, son Fils.
Maintenant, permettez-moi de dire un mot pour les aidants et les soignants. Nous ne sommes pas à votre place et il m’est difficile de voir tout ce que vous faites au quotidien pour et avec les résidents. Soyez en vivement remerciés. Souvent, vous avez dû faire face aux demandes en sous-effectif, craignant de manquer d’équipements pour la sécurité de tous, acceptant la fatigue et choisissant la joie du service pour donner du bonheur et de l’aide à chacun. Simultanément, beaucoup de vous doivent s’occuper de leurs propres enfants, trouver des gardes, organiser un planning chamboulé. Bravo pour votre courage et le climat de sympathie qui demeure là où vous vivez. Ce que vous réalisez est plus qu’un travail, c’est une vocation ou une passion.
En temps normal, nos bénévoles des aumôneries ont grand plaisir à visiter les malades et les résidents. Leur présence gratuite et généreuse complète ce que d’autres donnent. A cause de la sécurité sanitaire, beaucoup doivent patienter pour revenir, mais je veux vous dire que tous souhaitent continuer à apporter leur amour pour rendre les personnes heureuses. Enfin, certaines équipes ont fait appel à nos prêtres pour être écoutées, pour échanger sur la vie et la mort, sur le sens de ce travail, notamment quand plusieurs résidents sont décédés. Voir partir une personne que l’on a servie et aimée est toujours une déchirure. Sachez que les prêtres, les diacres et les laïcs en mission au sein du Service Évangélique des Malades peuvent être appelés.
En ce mois de Mai, c’est pour nous, catholiques, un temps très spécial pour prier la Vierge Marie. C’est vers elle que je me tourne pour vous confier tous et toutes dans ma prière d’évêque. Elle veille sur nous. A Chartres, nous possédons la merveilleuse relique du Voile de la Vierge arrivée ici en 876 de Constantinople. Elle signifie la protection que Marie nous assure, comme une maman protège du froid son enfant sur son sein et sous son voile. Qu’elle vous protège chacun et que, par sa prière, elle vous apporte la paix, son Fils Jésus.
Recevez mes salutations les plus sincères.
+ Mgr Philippe Christory Evêque de Chartres
Partagez : 
4684565dfe5cfce24f8c04e66b7504f2LLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL