Messe d’action de grâce, Mgr Philippe Christory

Messe d’action de grâce du mercredi 29 juin à 18h15 à la cathédrale

« Dans quelques jours, précisément le lundi 27 juin, une action de grâce montera en mon âme au souvenir de Monseigneur Jean-Marie Lustiger qui m’ordonnait prêtre ainsi que dix-huit autres hommes sous les voûtes de Notre-Dame de Paris. Trente ans, c’est bien mais c’est encore modeste comparativement aux soixante-quinze années de sacerdoce du père Raphaël Malcuit âgé de 99 ans, ou encore aux soixante-dix ans de sacerdoce du père Jean-Baptiste Lesage. Mais tout de même trente années cela compte. 

En 1992, j’avais alors trente-quatre ans, un diplôme d’ingénieur en poche et trois expériences professionnelles derrière moi : officier mécanicien sur l’aviso-escorteur Balny basé à Papeete, une année de travaux publics à creuser l’immense canal de Jonglei au sud du Soudan, et un poste d’ingénieur de vente dans une entreprise high-tech américaine de connectique électrique. Ma jeunesse m’avait donné maintes occasions de voyage plutôt touristiques. J’en ferai d’autres plus tard au nom de Jésus dans le cadre du ministère. 


Mais voici qu’avec le séminaire de Rome et l’ordination sacerdotale, j’entrai dans le voyage intérieur, celui de la rencontre de Dieu et de la rencontre de soi. S’ouvrait le chemin d’une aventure jusqu’alors si peu entrevue en réalité, celle de l’écoute des hommes et des femmes de tous milieux, célèbres ou inconnus, riches ou pauvres, croyants ou athées. C’est ainsi que je découvrais que la vraie richesse, est l’homme et sa capacité de relation. Nous sommes meilleurs ensemble dis-je souvent. Ensemble on va plus loin, on est plus riche et plus créatif. Ensemble on peut se réjouir et rire, partager et se corriger, grandir et faire croître les dons que Dieu nous a confié. Ma joie a toujours été de vivre la mission en équipe et d’y voir se révéler les talents, surtout ceux qui étaient enfouis ou ignorés. 

Cette action de grâce, profonde, j’aurais le bonheur de la partager à Chartres lors de la messe du mercredi 29 juin à 18h15, avec ceux et celles qui voudront prier à mes côtés le Seigneur Jésus-Christ, source de tout bien et de la vie qu’il m’a offerte au service de son Église et de vous, les fidèles. C’est une vie que je ne regrette pas du tout. Elle porte un sens profond, celui de l’humanité telle que Dieu l’a façonnée, fraternelle et solidaire, qui nous relie et nous réjouit, en sa divine présence. 

Le lundi 27 juin, je partagerai cette action de grâce en allant à Ars auprès du saint Curé Jean-Marie Vianney, pour de brèves retrouvailles avec mes frères prêtres ordonnés ensemble ce jour-là. Nous ne manquerons pas de prier pour que des jeunes hommes entendent l’appel que leur adresse le Seigneur pour marcher à sa suite dans la voie du sacerdoce en notre diocèse de Chartres ou ailleurs. »  (Extrait du message fraternel n°179, 24.06.2022)

Partagez : 
ebc4af44d5fdfd5a93ab1deabdd4492911111111111111111111