Prière du 11 novembre 2018, pour la paix

Cette année cette commémoration prend un accent particulier. C’est le centenaire de l’Armistice de 1918 et ce 11 novembre 2018 tombe un dimanche. C’est une occasion « augmentée » pour toutes les communautés chrétiennes de prier pour la paix.

Nous insistons pour qu’une célébration le 11 novembre n’ait pas lieu uniquement dans la paroisse mais aussi dans les églises qui en dépendent. En effet nous constatons qu’en ce centenaire de la Grande Guerre des Conseils Municipaux demandent une célébration, ailleurs ce sont les chrétiens de la commune qui ont pris l’initiative de proposer aux élus et à la population ce temps de prière.

C’est pourquoi le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle et le diocèse aux armées joignent à la prière universelle d’autres documents pour aider en particulier les petites équipes de chrétiens qui veulent animer ce temps de mémoire : un schéma étoffé de célébration et quelques témoignages de 1918.

La commémoration de la grande guerre est l’occasion pour toutes les communautés chrétiennes de prier et d’inviter à prier pour la paix. Temps de prière où nous venons demander le don de la fraternité et de la paix et nous engager à œuvrer pour la paix. Ces thèmes de fraternité, de paix sont la trame des différents documents que vous recevez.

Dans le diocèse de Chartres, le père François Muchery a souhaité que les églises de sa paroisse Saint Paul en Val (du rural) soient ouvertes.

Ce sera une occasion pour toutes les communautés chrétiennes de prier pour la paix.

Avec l’aide de chrétiens des différents villages de notre paroisse, un temps de prière sera organisé dans 19 des 22 clochers de notre paroisse : Rendons grâce à Dieu pour cette belle initiative missionnaire !

Ce temps de prière sera l’occasion d’ouvrir nos églises et de permettre ainsi à des personnes qui ne les fréquentent pas habituellement de venir s’y recueillir. L’occasion aussi de redécouvrir les plaques commémoratives qui sont dans nos églises, et qui rappellent le traumatisme d’une nation à l’issue de ce qu’on a appelé la Grande Guerre.

Ce temps de prière sera placé sous les thèmes de la fraternité et de la paix, thèmes repris d’une allocution du Pape François qui disait : «Avec sa mort et sa résurrection, le Christ a vaincu le péché qui séparait l’homme de Dieu, l’homme de lui-même, l’homme de ses frères… Il a rétabli la paix, commençant à tisser la toile d’une nouvelle fraternité… Il ne peut y avoir une vraie communion et un engagement pour le bien commun et la justice sociale sans la fraternité et le partage».

Cette commémoration sera l’occasion pour toutes les communautés chrétiennes de prier, d’inviter à prier pour la paix, de demander le don de la fraternité et de la paix, de nous engager à œuvrer pour la paix.

Le Pape François disait lors d’un de ses voyages : « Un peuple qui oublie sa mémoire n’a pas d’avenir…Vous n’avez pas le droit d’oublier votre histoire. Non, pas pour vous venger, mais pour faire la paix…. Reprendre la mémoire pour faire la paix. »

Faire la paix est un travail artisanal : il demande passion, patience, expérience, ténacité. Faire la paix est un travail à mener chaque jour, pas à pas, sans jamais se fatiguer.

Père François Muchery

La célébration du 11 novembre a été bâtie à partir du site du diocèse aux Armées.

affiche 2018-1

Voici les documents proposés pour préparer votre célébration :

Comme les années précédentes, le Diocèse aux Armées et le SNPLS vous proposent un schéma de prière pour la mémoire de la guerre de 14-18 et de tous les morts pour la France, une prière universelle commune à tous les diocèses et à toutes les célébrations de commémoration quelle qu’en soit la forme (messe, temps de prière), une feuille avec plusieurs témoignages de 1918.

Partagez :