PMA et avis du CCNE

Mgr Pansard commente l’avis du CCNE en faveur de la PMA pour toutes.

Le CCNE  a donné un avis consultatif favorable pour la PMA ouverte à toutes les femmes. Mgr Pansard invite chacun à lire cet avis qui porte sur des questions diverses et non pas à s’arrêter à telle ou telle phrase soulignée par les média. Cet avis ne supplante pas le rôle du législateur, de ceux qui doivent décider pour le bien de la nation. Il reste encore des questions que l’on doit approfondir. PMA bébé On peut, nous dit-il,  saluer dans cet avis la position claire contre la GPA avec le risque de marchandisation du corps de la femme, et un autre avis clair contre la conservation des ovocytes, ainsi que cette affirmation de la nécessité de conserver la gratuité du don, donc des avis contre la marchandisation du corps.

Ce qui est désiré par certains est-il forcément bon pour notre vie en société ?

Sur la PMA, le CCNE donne un avis en faveur de la PMA. Mgr Pansard rappelle que l’Église catholique a toujours émis des réticences sur toute disjonction entre l’exercice de la sexualité et la filiation. Jusqu’ici la PMA était autorisé pour les couples hétérosexuels qui n’arrivaient pas à avoir un enfant.

Aujourd’hui le CCNE dans son avis propose d’ouvrir ce droit à toutes les femmes. L’argument clef donné par le CCNE est la souffrance des femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfant parce qu’elles sont seules ou en couple avec une autre femme. La souffrance est toujours à prendre en compte, on ne peut pas en  faire abstraction. Mais nous devons être vigilants pour que le désir d’enfant ne glisse pas en droit à l’enfant.

Est-ce à la médecine de répondre à toutes les demandes sociétales ? Prenons-nous en compte le droit de l’enfant ?pma

Si l’on est attentif à la souffrance, comment prenons-nous en compte le droit de l’enfant, ou l’intérêt de l’enfant ? Est-il bon, est-il juste d’organiser dans notre société une filiation sans père ? Ce qui est désiré, est-ce forcément bon ? Quand on connaît la souffrance des enfants, adolescents et adultes qui ne connaissent pas leurs origines, on comprend que savoir d’où l’on vient est vital. Ecoutez ici la suite du commentaire de cet avis par Mgr Pansard enregistré dans l’émission Libres Propos sur Radio Grand Ciel.

Mgr d’Ornellas : “ne réveillons pas les divisions françaises”

Mgr d’Ornelas, responsable du comité éthique de l’Eglise catholique, explique dans une tribune présentée dans le journal Le Monde daté du 28 juin 2017.

TRIBUNE. Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) reconnaît que les techniques biomédi­cales relatives à la procréation ont de « nouveaux usages » qui « contribuent à élaborer » de « nouveaux cadres familiaux ». Et il constate : « Parce qu’ilsPMA labo touchent chacun dans ses valeurs et dans son rapport aux questions de l’origine, de la différence des sexes et de celles des générations, les débats que ces thèmes suscitent sont rapidement passionnés. »

Face à ces inévitables passions, il est urgent de poursuivre l’apaisement de la France et de susciter une nouvelle confiance mutuelle malgré des désaccords. Il serait regrettable pour tout le monde que le président de la République et le gouvernement prennent rapidement des décisions qui entraînent la division en réveillant les passions. Le CCNE ne donne qu’un avis qui, sans obliger, invite à une réflexion plus appro­fondie et davantage partagée. ­Donnons-nous le temps de la réflexion et du débat !

Conscient de ces passions, le CCNE prend le temps d’évaluer les « disjonctions » qu’opèrent ces technologies. Il appelle « disjonctions » la fragmentation en phases séparées du processus qui unit procréation et filiation. Il les nomme : séparations entre sexualité et procréation, ­procréation et gestation, patrimoine génétique et filiation, la personne et ses gamètes qui ne sont pas des éléments du corps comme les autres puisqu’ils sont porteurs d’une potentialité à faire éclore une nouvelle vie humaine. Qui prétendrait que ces « disjonctions » n’appellent pas une réflexion de fond ?

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/06/28/mgr-pierre-d-ornellas-ne-reveillons-pas-les-divisions-francaises_5152307_3232.html#CKUaZ6L6EggRsuY2.99

 

Enregistrer

Enregistrer

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez :