Prendre le temps de l’Avent

L’Avent, c’est bien plus que l’avant.

Dès le lendemain de la Toussaint les magasins se sont couverts de guirlandes et de décorations de Noël. Depuis, les publicités célèbrent le plaisir des bonnes affaires, scandant “c’est déjà Noël” comme un mantra pour aller faire les boutiques. Noël est envisagé comme un très long “black friday” jusqu’à ce qu’il convient d’appeler “les fêtes”.  Mais pour quoi ? Quel événement justifie cette frénésie ? -20% sur des agendas ou 2 € de moins sur le saumon ??? Déconnectée de son ADN, cette période d’avant Noël laisse un goût d’amertume et de vide. Cela n’a pas de sens.

Voici maintenant le temps de l’Avent, qui silencieusement appel à l’attente. Comme Marie qui attend son enfant à naître. Quatre semaines pour se préparer à l’accueillir, comme ces dernières semaine d’une futur maman dont le pas ralentit, dont la lassitude du corps appelle à temporiser, se concentrer sur l’essentiel. Marie Avent Notre Dame NoëlL’Avent, c’est l’impatience des jeunes enfants qui décorent la maison et se réjouissent par avance de la belle fête et c’est aussi le temps qui s’étire pour se préparer à accueillir, pour reprendre souffle avant d’agir. C’est le temps pour reprendre conscience que la Parole s’est incarnée dans le corps d’une jeune fille toute donnée à Dieu, que le verbe s’est fait chair.

Comment entendre cette affirmation et ne pas en être émerveillé ?

KD

Pour vous accompagner au long de ce mois de l’Avent, retrouvez ci-dessous les dossiers réalisés pour vous sur diocese-chartres.com.

✚ Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres

Autres articles

Partagez : 
b360716a85b80ba73cd4a42c626a2106eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee