Religion, violence et idolâtrerie

Religion, violence et idolâtrerie

Conférence avec William Cavanaugh  – william cavanaugh

Vendredi 11 novembre à 20h à la Maison diocésaine 22 Avenue d’Aligre à Chartres.

William Cavanaugh, père de famille de 53 ans, professeur à Chicago, est l’un des plus importants théologiens catholiques américains. Sa pensée originale et stimulante nous invite à considérer de manière renouvelée l’impact de la foi chrétienne dans les domaines de la politique et de l’économie.

Une rencontre exceptionnelle, au cœur de l’actualité électorale américaine et française.

Soirée organisée par la fraternité politique du Chemin Neuf.

 

Pour vous donner un avant-goût, voici le résumé de son ouvrage “le mythe de la violence religieuse” :cavanaugh violence religion

C’est une idée dominante : la religion promeut la violence car elle est absolutiste, source de divisions et irrationnelle. Mais peut-on séparer la violence « religieuse » de la violence « séculière » ? C’est la question que pose William Cavanaugh dans cet essai magistral publié simultanément aux Presses de l’Université d’Oxford et en France. Au cœur du problème, l’invention d’un concept universel de « religion » accompagnant l’émergence de l’Etat moderne, la marginalisation de l’Église puis la colonisation. L’examen historique des « Guerres de religion »révèle qu’il est impossible d’isoler le facteur religieux de la résistance des élites locales face aux menées centralisatrices des souverains. L’État-nation s’est approprié le sacré, devenant lui-même l’objet d’une nouvelle « religion » exigeant une loyauté exclusive conduisant à la guerre. En Occident, le mythe de la violence religieuse est une arme pour limiter le rôle public des chrétiens. En politique étrangère, il légitime la « guerre libérale de libération» contre les sociétés non-séculières. William Cavanaugh déconstruit brillamment un mythe fondateur de la modernité et ouvre de nouvelles voies à la réflexion sur l’origine de la violence.

Prochainement sur cette page, vous trouverez le lien vers l’émission Libres Propos où Karine Delamaire interview Jean-Noël Dumont, philosophe a invité William Cavanaugh à venir donner deux conférences en France, l’une à Lyon (les grandes soirées de Fourvière), l’autre à Chartres avec la fraternité politique du Chemin Neuf.

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez : 
00f9cffde521024b0acbc505b629b2dcXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX