Reliques de sainte Bernadette

Pendant le Carême, accueillons les reliques de sainte Bernadette

Dans notre diocèse, du 10 au 24 mars les reliques seront accueillies durant 24h de 10h à 10h dans chaque doyenné avec un temps de prière adaptée.

 

  • Mercredi 10 mars – jeudi 11 mars : Dunois
  • jeudi 11 mars – vendredi 12 mars : Perche
  • vendredi 12 mars – samedi 13 mars : Beauce
  • samedi 13 mars – dimanche 14 mars : Drouais
  • dimanche 14 mars – lundi 15 mars : Chartres
  • lundi 15 mars – mardi 16 mars : Vallée de l’Eure
  • mardi 16 mars – mercredi 17 mars : les forêts
  • mercredi 17 : sœurs de St Jean Dreux
  • jeudi 18 : Visitation
  • vendredi 19 : saint Chéron
  • Samedi 20 : sœurs de St Paul Chartres
  • Dimanche 21 : Cathédrale
  • Lundi 22 : sœurs de Sainville
  • Mardi 23 : Institut du Bon Pasteur
  • Mercredi 24  : départ pour le diocèse d’Angers!

Deux reliquaires un grand et un petit sous forme de croix seront confiés. Cela permettra de pouvoir aller dans les maisons de retraite ou prison plus facilement si cela est possible et autorisé mais aussi de permettre aux reliques d’être accueillies dans plusieurs lieux.

 

La Relique

Le corps de Bernadette SOUBIROUS fut exhumé le 18 avril 1925, quarante-six ans après le décès, afin de prélever des reliques. Cette opération fut confiée aux Docteurs COMTE et TALON. C’est le premier de ceux-ci qui procède aux prélèvements sur le corps qui « était d’une consistance molle et presque normale », devait-il écrire, en 1928, dans le Bulletin de l’Association Médicale de Notre-Dame de Lourdes.

Le 14 juin 1925, Pie XI proclamait Bernadette SOUBIROUS « Bienheureuse ». Son corps fut alors transféré dans sa châsse actuelle à Nevers le 18 juillet 1925.

Le 8 décembre 1933, le Pape Pie XI canonisait Sainte Bernadette, fêtée dans l’Église de France, le 18 février.

Les « Actes originaux », conservés aux Archives de Nevers et rédigés en latin, indiquent que furent prélevés pour les reliques :

  • Un fragment de la 5ème côte
  • Un fragment de la 6ème côte
  • Les rotules
  • Un prélèvement musculaire, à la partie externe du fémur droit
  • Beaucoup de cheveux
  • Et divers fragments qui provenaient des muscles et de la peau

La conservation et l’attribution de ces reliques sont confiées à la Congrégation des Sœurs de la Charité de Nevers, sous la vigilance de l’Évêque de Nevers.

Ces reliques ont été offertes, sous la forme de parcelles excarne ou exosssibus, par les Sœurs de Nevers, à diverses maisons de leur Congrégation.

La relique qui se trouve dans le reliquaire, qui part en pérégrination en France et à l’étranger, est une relique ex-carne, remise à la Congrégation des Missionnaires de l’Immaculée Conception (Pères de Garaison), fondée en 1836. A partir de 1866, c’est cette congrégation qui dirigea le Sanctuaire de Lourdes, à la demande de Mgr Laurence, Evêque de Tarbes.

En 2018, le Très Révérend Père Horacio BRITO, Supérieur Général des Missionnaires de l’Immaculée Conception a confié cette relique au Sanctuaire de Lourdes. Elle se trouve désormais dans le reliquaire fabriqué en Espagne par les ateliers Granda. Ce reliquaire a été solennellement inauguré à Lourdes le 30 mai 2019.

La vénération des reliques  de sainte Bernadette Soubirous

Biographie de sainte Bernadette

Bernadette Soubirous est née à Lourdes en 1844. En 1858, elle voit à dix-huit reprises la Vierge Marie, à la Grotte de Massabielle : ces Apparitions de Lourdes sont authentifiées en 1866 par l’évêque de Tarbes. La même année, Bernadette quitte Lourdes pour vivre sa vocation religieuse au sein de la communauté des sœurs de la charité de Nevers. Elle meurt en 1879 et est proclamée bienheureuse en 1925, puis sainte en 1933. Sa fête liturgique est célébrée le 16 avril dans l’Église universelle, et le 18 février en France.

Son corps est exhumé le 18 avril 1925 pour la béatification de Bernadette. Il est trouvé intact de toute corruption. On décide alors de le placer dans la chapelle des sœurs de Nevers où il est toujours visible aujourd’hui. Seuls des fragments de la 5e et de la 6e côte sont prélevés et offerts à la vénération des fidèles.

L’espérance de la résurrection

La vénération des reliques, ou le pèlerinage aux tombeaux des bienheureux et des saints fortifient grandement la foi et l’espérance dans la résurrection de la chair. Dans les cas exceptionnels où le corps est demeuré intact, le témoignage est d’autant plus fort. C’est le cas de Bernadette. Elle s’est endormie dans la mort. L’âme en paix, elle attend l’appel du Seigneur : « Réveille-toi, ô, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera ! » (Eph 5, 14)

Les reliques des saints donnent le témoignage que la grâce du Ciel a pénétré notre terre. Ce qui a vécu sur terre dans la grâce est appelé à revivre au ciel dans la gloire. La vénération des reliques de sainte Bernadette est une manière de rendre grâce pour sa vie. Nous ne sommes pas contemporains de Bernadette, mais son âme étant au Ciel, la grâce qu’elle a reçue dans sa vie est toujours là, disponible pour nous. L’amitié que nous avons pour les saints en général hâte le moment où nous pourrons les rencontrer au Ciel et les embrasser dans l’unité du Corps du Christ.

Le bonheur du Ciel
18 février 1858, 3e apparition : « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde mais dans l’autre. »

Bernadette témoignait qu’elle voyait à Lourdes la Vierge Marie, « en chair et en os ». Il se fait ainsi une réelle continuité entre notre vie terrestre, les reliques et le corps non corrompu de Bernadette, et le corps glorifié de la Vierge Marie. Aujourd’hui, l’âme de Bernadette « voit » la Vierge Marie réellement. S’approcher des reliques de Bernadette revient à s’approcher de la Vierge Marie elle-même, et à la « voir » dans la foi !

Lorsque Bernadette voyait la Vierge Marie, celle-ci lui communiquait le bonheur du Ciel. Cette promesse du bonheur de l’autre monde est aujourd’hui pour nous. La vénération des reliques de Bernadette nous donne l’avant-goût de ce bonheur. Elle fortifie également notre foi en Dieu qui console les affligés et rassasie ceux qui ont faim et soif de la justice (cf. Mt 5, 5-6).

Allez à la fontaine pour y boire et vous y laver
25 février 1858, 9e apparition : « Allez à la fontaine pour y boire et vous y laver. »

Accueillir les reliques de sainte Bernadette, c’est donc aussi accueillir la Vierge Marie, et entendre son invitation à aller à la Source ! Marie nous conduit toujours au Christ, le Ressuscité, l’Auteur de notre résurrection à la fin des temps.

Lors des Apparitions, les pèlerins affluaient déjà nombreux autour de Bernadette, et aussitôt après allait à la Source pour y boire et s’y laver. Chacun faisait comme Bernadette. Demeurer aujourd’hui auprès des reliques de Bernadette est une manière d’aller puiser à la Source ! C’est une manière de recentrer notre vie sur le Christ, unique médiateur entre Dieu et les hommes. Par notre proximité aux saints dans la Communion des Saints, c’est bien la grâce du Christ, la grâce du Salut, que nous recevons.

Allez dire !
2 mars 1858, 13e apparition : « Allez dire aux prêtres qu’on bâtisse ici une chapelle et qu’on y vienne ne procession. »

Bernadette s’est enhardie à trouver le curé Peyramale pour faire la commission. Nul ne connaissait encore l’identité de la Dame qui demandait chapelle et procession. Ce n’est que trois semaines plus tard que la Dame se présentera par ces mots : « Je suis l’Immaculée Conception ». Il faudra attendre encore trois ans pour que l’évêque de Tarbes confirme qu’il s’agit bien de la Vierge Marie, la Mère de Dieu et la Reine du Ciel, la Vierge immaculée.

Aujourd’hui, les pèlerins de Lourdes sont confirmés dans cet appel de la Vierge Marie : « Allez dire ! » Il résonne comme une vocation nouvelle, de la même manière que Pierre et Jean, dans les Actes des Apôtres, disaient : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. » (Ac 4, 20) Le voyage et l’accueil des reliques de sainte Bernadette dans nos paroisses permet de faire rayonner la grâce de Lourdes et de témoigner de tout ce que nous avons « vu et entendu » à l’occasion d’un pèlerinage à Lourdes.

 

Partagez : 
d3dbe3578081144bf91f6546e41d0a17JJJJJJJJJJJJ