Chantier ressourcement

Le ressourcement des baptisés

C’est le 1er chantier sur les 3 retenus pour la démarche synodale. Vous trouverez ici le questionnaire pour conduire vos réunions ainsi que tous les éléments qui pourront nourrir vos échanges en équipe synodale.

Questionnaire “Ressourcement des baptisés” pour les équipes synodales

Le questionnaire à télécharger

  1. info à lire avant de commencer
  2. le questionnaire ressourcement en pdf le questionnaire ressourcement en format.doc

Le questionnaire d’un coup d’œil

1e rencontre d’une équipe synodale pour le chantier “ressourcement des baptisés”

synode synodale chantierVisée de ce chantier : « Soutenir le ressourcement de la vie de foi des chrétiens dans la diversité de leurs vocations et états de vie » (Mgr Pansard).

Objectif de la rencontre :

  • Échanger, mutualiser nos propres expériences ou bien celles dont nous avons entendu parler, et en garder le meilleur. (La 2e rencontre permettra de formuler des pistes nouvelles).

Organisation : Se répartir les rôles : animateur, « maître du temps », secrétaire.

  

Temps de prière (10′)

Prière à l’Esprit Saint, par exemple :

Viens, Esprit de sainteté, /viens, Esprit de lumière,

Viens, Esprit de feu, / viens, nous embraser !

1. Viens, Esprit du Père, sois la lumière, / Fais jaillir des cieux ta splendeur de gloire.

2. Viens, onction céleste, source d’eau vive, / Affermis nos cœurs et guéris nos corps.

3. Esprit d’allégresse, joie de l’Eglise, / Fais jaillir des cœurs, le chant de l’Agneau.

 

 

4. Fais-nous reconnaître l’amour du Père, / Et révèle-nous la face du Christ.

5. Feu qui illumines, souffle de la vie, / Par toi resplendit la croix du Seigneur.

6. Témoin véridique, tu nous entraînes / A proclamer : Christ est ressuscité !

 

Lecture du prophète Jérémie (Jr 17,7-8) :

« Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance. Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines.

Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit. »

 

Lecture de l’Evangile selon saint Jean (Jn 4,6) :

« Jésus, fatigué par la route, s’était assis près de la source. »

  • Dans le quotidien chargé et aride, à quelles sources je puise ?

Méditation silencieuse.

  • Prions pour notre diocèse, pour cette démarche synodale, pour notre équipe :

Notre Père…

Temps de l’écoute (40’)

Chacun se souvient d’une expérience de ressourcement personnel (rencontre, lecture, temps fort…), qui l’a profondément marqué, il y a plus ou moins longtemps (ce qui a nourri sa foi, qui l’a aidé à être disciple du Christ…). Prenons un instant de silence (2’) pour la repérer, puis chacun fait le récit de cette expérience forte, qu’il présente brièvement (2’) :

  • Ce qui a déclenché cette expérience, où ? quand ? avec qui ?
  • Surtout : pourquoi ça m’a marqué ?

On s’écoute les uns les autres, sans répondre.

Temps de l’analyse (40’)

Dans ces récits, on peut distinguer ce qui est vécu :

  • en paroisse ou hors de la paroisse (diocèse, mouvement, abbaye, sanctuaire…)
  • personnellement ou en famille
  • en communauté, grande ou petite

Nous échangeons alors sur les ingrédients du ressourcement (ce qui soutient la foi, qui aide à la rencontre avec Dieu, à entendre sa Parole…) : qu’est-ce qui a favorisé l’expérience ? qu’est-ce qui serait à approfondir ?

Temps de la synthèse (10’)

A partir de cette écoute et analyse, nous prenons le temps de noter les ingrédients d’un ressourcement réussi.

Action de grâce (5’)

Confier le travail accompli à Marie :

« Marie retenait tous ces événements et les méditait en son cœur » (Lc 2,19)

Elle qui priait avec les Douze à la Pentecôte et prie avec nous, avec l’Eglise aujourd’hui :

Je vous salue Marie…

On peut prendre aussi le chant de la démarche synodale : (l’écouter ici)

1- Vous recevrez une force

Celle de l’Esprit Saint

Vous deviendrez des apôtres

En son nom élevez les mains (bis)

 

2- Vous partirez sur les routes

Proclamer “Jésus est la vie”

Et vous n’aurez aucun doute

Embrasés par le Saint Esprit (bis)

 

R- Viens Saint Esprit embraser les nations

Viens Saint Esprit sur cette génération

Viens Saint Esprit embraser les nations

Viens Saint Esprit sur cette génération

Hohoho…

 

Après votre rencontre :

Un membre de l’équipe rédige le compte-rendu qui sera envoyé (par courriel, si possible) à tous les membres avant la 2e rencontre.

Entre ces deux rencontres, vous pouvez consulter le site du diocèse : https://www.diocese-chartres.com/le-diocese/du-feu-de-dieu/ pour y découvrir quelques initiatives de ressourcement.

Le compte-rendu de cette rencontre sera envoyé à l’équipe de synthèse de la démarche synodale avec celui de la 2ème rencontre.

synode synodale feu

2e rencontre d’une équipe synodale pour le chantier “ressourcement des baptisés”

synode synodale chantierObjectif de la rencontre :

•     A partir des constats relevés lors de la 1e rencontre, formuler des propositions nouvelles pour aider au ressourcement des chrétiens.

Organisation :

•     Se répartir les rôles : animateur, « maître du temps », secrétaire

 

 

Temps de prière (10′)

Invocation à l’Esprit Saint (chant ou prière).

Lecture des Actes des Apôtres (Ac 2,42-47)

« Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les cœurs à la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apôtres. Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun. Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés. »

Silence. Partager un mot, une expression. Formuler une intention de prière. Notre Père…

 Temps de l’écoute (20′)

Ecouter ensemble des extraits de La joie de l’Evangile, du pape François :

 

  1. Évangélisateurs avec esprit veut dire évangélisateurs qui s’ouvrent sans crainte à l’action de l’Esprit Saint. A la Pentecôte, l’Esprit fait sortir d’eux-mêmes les Apôtres et les transforme en annonciateurs des grandeurs de Dieu, que chacun commence à comprendre dans sa propre langue. L’Esprit Saint, de plus, infuse la force pour annoncer la nouveauté de l’Évangile avec audace, à voix haute, en tout temps et en tout lieu, même à contre-courant. Invoquons-le aujourd’hui, en nous appuyant sur la prière sans laquelle toute action court le risque de rester vaine, et l’annonce, au final, de manquer d’âme. Jésus veut des évangélisateurs qui annoncent la Bonne Nouvelle non seulement avec des paroles, mais surtout avec leur vie transfigurée par la présence de Dieu.

 

  1. […] Il faut toujours cultiver un espace intérieur qui donne un sens chrétien à l’engagement et à l’activité. Sans des moments prolongés d’adoration, de rencontre priante avec la Parole, de dialogue sincère avec le Seigneur, les tâches se vident facilement de sens, nous nous affaiblissons à cause de la fatigue et des difficultés, et la ferveur s’éteint. […]

 

  1. […] Qu’il est doux d’être devant un crucifix, ou à genoux devant le Saint-Sacrement, et être simplement sous son regard ! Quel bien cela nous fait qu’il vienne toucher notre existence et nous pousse à communiquer sa vie nouvelle ! […]
  2. 174 […] Il faut se former continuellement à l’écoute de la Parole. L’Église n’évangélise pas si elle ne se laisse pas continuellement évangéliser. Il est indispensable que la Parole de Dieu « devienne toujours plus le cœur de toute activité ecclésiale ». […]

 

  1. […] Je désire une Église pauvre pour les pauvres. Ils ont beaucoup à nous enseigner. […] Par leurs propres souffrances ils connaissent le Christ souffrant. Il est nécessaire que tous nous nous laissions évangéliser par eux. […] Nous sommes appelés à découvrir le Christ en eux, à prêter notre voix à leurs causes, mais aussi à être leurs amis, à les écouter, à les comprendre et à accueillir la mystérieuse sagesse que Dieu veut nous communiquer à travers eux. […]

 

  1. […] L’amour est la source de l’unique lumière qui « illumine sans cesse à nouveau un monde dans l’obscurité et qui nous donne le courage de vivre et d’agir ». Ainsi, quand nous vivons la mystique de nous approcher des autres, afin de rechercher leur bien, nous dilatons notre être intérieur pour recevoir les plus beaux dons du Seigneur. Chaque fois que nous rencontrons un être humain dans l’amour, nous nous mettons dans une condition qui nous permet de découvrir quelque chose de nouveau de Dieu. […]

 

  1. […] Regardons un instant l’être intérieur d’un grand évangélisateur comme saint Paul pour comprendre comment était sa prière. Sa prière était remplies de personnes : « En tout temps dans toutes mes prières pour vous tous […] car je vous porte dans mon cœur » (Ph 1, 4.7). Nous découvrons alors que la prière d’intercession ne nous éloigne pas de la véritable contemplation, car la contemplation qui se fait sans les autres est un mensonge.

 

Bref échange après cette lecture : quels sont les ingrédients que le pape propose qui font partie de mon expérience ? Quels sont ceux qui me posent question ?

 

Temps de réflexion commune (40′) :

A partir :

  • des expériences partagées lors de la 1e rencontre
  • ce que nous retenons ici du pape François
  • ce dont nous avons entendu parler

 

  1. Quelles propositions ferions-nous pour soutenir la foi des baptisés ?

Oser être audacieux ! Qu’est-ce qui nous fait rêver ?

(On peut distinguer, à nouveau, ce qui peut se vivre en paroisse ou ailleurs, en famille ou personnellement, en communauté, grande ou petite)

  1. A quoi faudrait-il renoncer pour pouvoir les mettre en place ?

 

Échanger très librement sans s’interrompre : toutes les idées sont bonnes à exprimer, on ne cherche pas le consensus !

 

Temps de synthèse (10′) :

De ce qui a été dit, quelles propositions retenons-nous et préconisons-nous ? Nous les notons simplement (le « secrétaire » les mettra en forme).

 

Temps d’action de grâce (5′) :

Chanter ou dire ensemble le Magnificat (Lc 1, 46-55), ou prière du synode en p4 du livret.

 

Après la rencontre :

Le secrétaire finalise le compte-rendu et le soumet, si possible, aux membres de l’équipe (par courriel). Une fois validé, le compte-rendu complet (celui-ci et celui de la 1e rencontre) est soit rédigé en ligne : https://app.yepform.com/live/chantier-ressourcement , soit envoyé par mail à l’équipe de synthèse : synode@diocesechartres.com, soit en cas d’impossibilité par courrier à : Démarche synodale, Maison diocésaine 22 avenue d’Aligre – CS 40184 – 28008 Chartres Cedex

synode synodale feu chantier

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez :