Pastorale conjugale & familiale

BONNE NOUVELLE, une année Amoris Laetitia
pour prendre soin de nos couples et de nos familles !

 

Le pape invite les familles du monde entier à être évangélisatrice par leur exemple de vie.

Le 19 mars 2021, l’Eglise a célèbré les 5 ans de la publication de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia sur la beauté et la joie de l’amour familial.

Le même jour, le pape François a inauguré l’année Famille Amoris Laetitia, qui se terminera le 26 juin 2022, à l’occasion de la 10ème rencontre mondiale des familles à Rome avec le Saint-Père.

Cette initiative du Pape vise à toucher toutes les familles du monde à travers diverses propositions spirituelles, pastorales et culturelles. L’objectif est d’offrir à l’Eglise des possibilités de réflexion et d’approfondissement afin de vivre concrètement la richesse de Amoris Laetitia, et ainsi redécouvrir l’appel de la famille à être « évangélisatrice par son exemple de vie », selon les mots du pape, qui a aussi invité à mettre en avant « l’idéal de l’amour conjugal et familial ».

 

Notre diocèse, à cette occasion, relance aussi la mission auprès des couples et des familles !

« L’Église voudrait se rapprocher des familles avec une humble compréhension, et son désir est d’accompagner toutes les familles et chacune d’elles afin qu’elles découvrent la meilleure voie pour surmonter les difficultés qu’elles rencontrent sur leur route. »
Pape François – Amoris Laetita §200

Pour coordonner cette belle mission, Mgr Christory nous a confié en couple cette pastorale conjugale et familiale. Nous sommes Marie & Basile Hodara, mariés depuis 13 ans, parents de 4 enfants de l’âge de 11 ans à 5 ans.

« Cette vie avec le Seigneur nous dépasse et nous déplace. Et pourtant, nous sentons bien sa présence à travers ce davantage auquel nous répondons…

Nos parents nous ont fait grandir dans cette vie chrétienne, par la grâce de la prière quotidienne, de l’engagement et du service de l’Église. Jeunes adultes, nous avons eu cette chance de rencontrer le Seigneur plus personnellement, et de le mettre premier dans nos vies.

Devenir famille missionnaire nous a donc toujours fait rêver ! Notre tentation aurait été celle de vouloir faire des grandes et belles choses, nous imaginions partir au bout du monde, construire des écoles et sauver des vies… Progressivement, le Seigneur a affiné notre désir, parfois non sans humour et sans détours pour nous montrer qu’il nous attendait au cœur de notre réalité, dans notre quotidien et à travers ces Oui à dire jour après jour pour apprendre à s’aimer davantage :

  • Missionnaire pour mon conjoint
  • Missionnaire pour mes enfants
  • Missionnaire pour ma famille
  • Missionnaire au travail
  • etc.

Ce petit acte de foi de répondre à l’appel de notre Évêque dans ce projet de la pastorale conjugale et familiale semble un peu fou dans ce quotidien déjà bien rempli.
Mais ne sommes-nous pas tous acteurs ou invités à l’être, ce quel que soit notre âge et notre réalité : célibataires, consacrés, fiancés, mariés, séparés, divorcés, veuf ou veuve ! »

 

Plus concrètement

L’expérience de la pandémie, en particulier, met en évidence le rôle central de la famille en tant qu’Église domestique et l’importance des liens communautaires entre les familles, qui font de l’Église une « famille de familles » (AL §87).

Quelques propositions pour prendre soin de nos couples et nos familles :

Partagez : 
f6c3ab19d38b8c48d08f0d2a5f180885~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~