Soutien et prière pour l’Ukraine

Vous êtes nombreux à vous demander que faire pour aider nos frères et sœurs ukrainiens.

  1. Le secours catholique se mobilise pour apporter une aide d’urgence aux personnes touchées par la guerre en Ukraine, en lien avec ses partenaires Caritas locaux : https://don.secours-catholique.org/urgence_ukraine/~mon-don
  2. L’Œuvre d’Orient vous propose un fond d’urgence pour soutenir les familles ukrainiennes, par le biais des communautés gréco-catholiques. Vous pouvez faire un don via cette page  https://secure.oeuvre-orient.fr/urgence-ukraine ou par chèque à : l’Œuvre d’Orient en mentionnant le code Z14A – Soutien aux familles ukrainiennes.

Le secrétaire général du COE interpelle le patriarche Cyrille

Dans une lettre adressée au patriarche Cyrille de Moscou, le 2 mars 2022, le secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), Ioan Sauca, lui demande de jouer un rôle de médiateur afin que la guerre entre la Russie et l’Ukraine puisse être arrêtée.

«C’est avec une grande douleur et le cœur brisé que j’écris à Votre Sainteté. La situation tragique de la guerre en Ukraine a entraîné d’immenses souffrances et des pertes de vies humaines», relève Ioan Sauca. «Le monde entier observe avec une profonde inquiétude et cherche un signe d’espoir pour une solution pacifique».

Le président du COE (dont l’Église orthodoxe russe est membre NDLR) explique recevoir chaque jour des lettres de différentes parties du monde lui demandant d’approcher le patriarche Cyrille pour qu’il serve de médiateur afin que la guerre puisse cesser. « En ces temps de désespoir, beaucoup se tournent vers vous comme étant celui qui pourrait apporter un signe d’espoir pour une solution pacifique».

«J’écris à Votre Sainteté en tant que secrétaire général par intérim du COE, mais aussi en tant que prêtre orthodoxe (de l’Église de Roumanie NDLR). S’il vous plaît, élevez votre voix et parlez au nom des frères et sœurs qui souffrent, dont la plupart sont aussi des membres fidèles de notre Église orthodoxe.» (cath.ch/com/mp)


Lettre de Mgr Philppe Christory adressée à tous les fidèles du diocèse pour l’entrée en carême

Télécharger la lettre en PDF. ICI !

Déclaration de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France, au sujet du conflit militaire en Ukraine.

La décision du Président de la Fédération de Russie d’intervenir militairement en Ukraine enclenche un processus de guerre qui suscite en nous une immense inquiétude. La Fédération de Russie, quoi qu’il en soit de ses raisons, brise unilatéralement un processus de paix engagé depuis des années et viole le droit international ; les Ukrainiens défendent leur pays, avec ce qu’il représente d’histoire et culture, de marche dans la dignité vers la liberté. Les Européens savent que la guerre n’est jamais une solution. Ils savent aussi qu’il ne peut y avoir de paix sans justice ; de nos jours, la justice passe par le respect du droit international.

A la suite du pape François et en union avec les évêques de France, j’appelle les catholiques de France à prier pour les Ukrainiens et pour le retour de la paix en Ukraine, pour toutes les victimes de la violence aveugle que porte la guerre. Prions aussi pour le peuple russe tout entier, dans sa diversité. Dans notre prière, n’oublions pas les soldats, les familles qui seront endeuillées, les personnes qui seront blessées. N’oublions pas non plus les populations civiles et, parmi elles, les plus fragiles et les pauvres qui sont trop souvent les premières victimes des conflits. La responsabilité des dirigeants qui décident la guerre est immense à leur égard.

Les catholiques prieront en particulier comme l’a suggéré le Pape lors du mercredi des cendres, le 2 mars 2022. Ce jour-là, les chrétiens entrent en carême et sont invités à prier davantage et à jeûner. Nous offrirons cela pour la paix et la justice, en communion avec tous ceux qui en Ukraine et en Russie aspirent à la paix, à la vérité et à la justice.

Que le Seigneur éclaire les gouvernants, convertisse les cœurs qui doivent l’être et soutienne tous ceux qui se mobiliseront pour restaurer la paix, le dialogue et la concorde entre les peuples. Qu’il inspire aux évêques des différentes confessions les paroles et les gestes qui réconforteront et qui serviront le véritable esprit de paix.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort,
Archevêque de Reims,
Président de la Conférence des évêques de France

  • Téléchargez le communiqué de presse ICI !
Partagez : 
cc826d49348f14a37be679605fb050e2SSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS